Pièges à éviter dans une vente immobilière

vente immobilière

Depuis toujours, le secteur de l’immobilier est considéré comme étant propice pour les investissements. Chaque jour, il y aura toujours des personnes souhaitant acquérir une maison, un appartement, un studio, une résidence secondaire et il y aura toujours aussi des particuliers ou des professionnels mettant en vente des biens immobiliers. Toutefois, c’est un domaine où la mise en vente, les recherches de biens ou de clients, la négociation et la transaction semblent facile ; alors que ce n’est pas du tout le cas. Plusieurs pièges y regorgent, surtout en termes de vente immobilière. Voici les essentiels à éviter :

La surestimation du bien immobilier mis en vente

Vous désirez écouler un de vos biens immobiliers sur le marché rapidement ? Évitez de surestimer sa valeur. Pour attirer facilement l’attention des acheteurs potentiels, vous allez devoir miser sur le prix. Cela ne signifie pas que vous allez proposer votre appartement ou votre maison à un prix soldé à un promoteur immobilier, détrompez-vous ! Cela veut dire qu’il faut adopter un prix convenable et en accord avec le marché. Bien sûr, vous pouvez proposer votre bien quelque soit son état (neuf, détérioré, en cours de finition,…). Cependant, il est important de fixer un prix cohérent et juste. Si vous avez du mal à fixer la valeur du bien, il est préférable de procéder à une estimation immobilière en faisant appel à des experts en la matière. Et n’oubliez pas que les personnes désirant acheter ont l’habitude de se renseigner, de se faire assister par des connaisseurs. Ce qui ne fera qu’amoindrir votre chance et retarder la vente de votre immobilier, surtout s’il s’agit de vendre à un promoteur immobilier. Au pire, la valeur de votre bien se réduira au fur et à mesure que le temps passe.

Ne pas recourir aux services d’un professionnel de l’immobilier

Si vous êtes un particulier, l’autre piège essentiellement à éviter, c’est le fait de ne pas recourir aux services et au savoir-faire d’un professionnel de l’immobilier. Certes, vous voulez et vous pouvez vendre votre terrain et maison vous-même, et sans avoir à payer d’honoraires ; mais dans combien de temps ? Sachez que vendre un bien immobilier est un vrai travail. Il y a diverses étapes à suivre pour qu’un logement puisse se vendre rapidement et à un prix convenable. Déjà, il faut introduire le bien sur le marché en concevant et en publiant une annonce attrayante et mettant en avant les atouts du bien. Aussi, il faut assurer la communication avec les éventuels intéressés : répondre à leurs appels, leur fournir les essentiels à connaître, leur organiser des visites. Et le plus important, c’est l’art de convaincre. Il faut savoir convaincre et conseiller les prospects afin de les convertir en acheteurs. À l’évidence, un agent immobilier dispose toutes ses aptitudes ; et lui confier votre vente vous évitera une perte de temps. Sans oublier que pour conclure une bonne vente, il est impératif de connaître le marché. Un professionnel maîtrise le marché et connaît même quel promoteur immobilier a eviter, tout comme le fait de vendre a un promoteur pieges.

Collaborer avec beaucoup trop d’agences immobilières ou signer un mandat exclusif

Vous êtes convaincu qu’il faut confier la vente de votre logement à un professionnel, sachez que vous pouvez collaborer avec plusieurs agences. Par contre, il est conseillé de se limiter à 3 ou 4 agences immobilières, car les acheteurs pourront penser que le bien a des défauts s’ils voient la pluralité et diversité des annonces y relatives. Également, évitez de vous lancer dans la conclusion de mandat exclusif. Ce dernier implique que seule l’agence ou le promoteur immobilier peut mettre en vente le bien. Ce qui n’est pas à votre avantage.

4 bonnes raisons de faire appel à un déménageur
Quelles sont les privilèges pour un primo acquéreur immobilier ?