Investir dans l’immobilier étudiant : bon à savoir

Les investisseurs projettent de plus en plus à placer leur capital dans l’immobilier étudiant. Il nécessite cependant, de bien choisir sa zone d’investissement pour une meilleure rentabilité. Les étudiants ont, en effet, un minimum de revenu d’où la restriction de loyer. Voici donc quelques conseils pour rendre bénéfique son placement de capital.

Choisir une localisation et une résidence étudiante propice

Les campus universitaires ne peuvent loger tous les étudiants d’une même université. En raison de quoi, certains étudiants songent à la location d’un studio. Il est préférable d’investir dans l’immobilier étudiant près d’un campus, de l’université, et en résidence étudiante en ville, qui sont plus sécuritaires. La sécurité du lieu est effectivement, un critère essentiel qui attire un étudiant à louer un appartement. Le déplacement est par ailleurs plus pratique dans ces localisations. Près de l’université, ils peuvent économiser en frais en allant à pied. Dans les villes, les bus facilitent le déplacement d’un endroit à un autre. De plus, les résidences étudiantes sont des zones connectées. Les étudiants profitent d’un espace détente, de communication directe entre eux pour créer une relation de fraternité.

Opter pour un immeuble à petits espaces individuels

Un étudiant ne possède essentiellement que ses affaires personnelles et ses dossiers pour ses études. Il n’a donc pas besoin de grand espace, sauf si certains pensent à la colocation. Pourtant, la plupart préfèrent un espace individuel pour conserver son intimité et être concentré à ses études. Si vous pensez donc à investir dans l’immobilier étudiant, acheter un immeuble doté de plusieurs studios avec une surface suffisante qui offre un espace privé et individuel. Le loyer est, certes moins cher, mais vous rentabilisez votre placement au long terme. En effet, l’aménagement est plus attractif pour les locataires. De plus, vous possédez plusieurs studios en location que pour un appartement.

Penser à la location meublée

La location meublée attire également de nombreux étudiants. Vous devez donc aménager l’espace avec les besoins essentiels du locataire au quotidien : le lit, une penderie, une table avec chaise… Investir dans l’immobilier étudiant, est dans ce cas, très bénéfique si vous choisissez le statut de la location meublée non-professionnelle (LMNP). Il est possible d’obtenir une réduction de taux d’imposition auprès de la fiscalité, même si le coût du loyer est plafonné. Par contre, étant un loyer plus accessible au budget des étudiants, vous avez plus de chance de recouvrir les logements libres. Renseignez-vous toutefois, sur les régions qui offrent un tarif de location intéressant à votre égard pour profiter d’un meilleur taux de rentabilité.

Investir dans l’immobilier : quel capital de départ ?
Sud de la France : la région par excellence pour acheter une villa secondaire